Alfred RETH

1884 (Budapest) - 1966 (Paris)

Aucune oeuvre disponible en ce moment.

Biographie

Alfred RETH

Arrivé à Paris en 1905 en France, il suit les cours de Jacques-Émile Blanche dans son académie de Montparnasse, il s'initie à l'art hindou et khmer qu'il découvre au Musée Guimet, découvre Cézanne chez Ambroise Vollard puis au Salon d'Automne en 1907.

Il ne rejoint pas le groupe Fauve mais fait partie du mouvement cubiste dès 1907. Il expose 3 toiles au Salon des Indépendants, accrochées entre celles de Matisse et de Rouault, et réitère en 1911 où ses toiles côtoient celles de Braque, dont il sera proche plus tard par des toiles aux tons sourds, aux volumes largement déployés, Léger, Lhote, Metzinger, de Segonzac.

Il est un des nombreux peintres dits de l' École de Paris. En 1913, il est invité par Herwarth Walden à participer à une importante exposition consacrée au cubisme à Berlin par la galerie der Sturm, où il représente l'art contemporain français avec 80 tableaux et dessins. Toujours en 1913, ses œuvres sont présentées à Budapest lors d'une exposition cubiste.

En 1914, avec le déclenchement dela Grande Guerre, il est interné comme citoyen d'un pays ennemi dela France. Ilrelatera cette période en ces termes: « J' étais interné en Normandie où j'ai passé presque cinq ans en résidence surveillée. J'ai beaucoup lu, étudié et travaillé pendant ce temps, j'étais néanmoins un prisonnier, et ceci n'a pas pu ne pas laisser de trace en moi  ».

La fin de la guerre, marque le début des Années folles, le retour des collectionneurs étrangers et leurs achats importants d' œuvres modernes, une vie intense, créative et mondaine dans un Paris qui veut rivaliser avec Berlin. Il est Abstraction - création : Art non figuratif en 1931 avec Arp, Georges Valmier, Herbin, Kupka etc.. dont le but est de diffuser l'art abstrait et d'organiser des expositions, qui sera actif jusqu'en 1936. En 1946, après la seconde guerre mondiale, se constitue le Salon des Réalités Nouvelles avec lequel il exposera.

A la fin de sa vie, Reth sera toujours abstrait, ce ne sont que des entrelacements, courbes, cercles, aux couleurs tendres et douces, mais également il reviendra à la figuration et aux collages qu'il avait commencé en 1906, avec du papier et en ajoutant du collage de tissus colorés imprimés, qui donnent une originalité et de la gaieté à ses œuvres.