André LANSKOY

1902 (Moscou) - 1976 (Paris)

Aucune oeuvre disponible en ce moment.

Biographie

André LANSKOY

Il s’engage dans l’armée tzariste en 1919 et se bat sur le front de Crimée. En 1921, il doit s’exiler; ce sera la France et Paris. Là, André Lanskoy rencontre les artistes russes et commence à peindre après s’être inscrit à l’Académie de la Grande-Chaumière. Il y découvre le travail de Van Gogh, de Matisse, se lie avec Soutine dont on sentira l’influence dans son travail de cette époque. Il commence par peindre des paysages, des natures mortes et des portraits. Wilhelm Uhde le remarque dès 1924 et, jusqu'en 1939, Lanskoy exposera aux Pays-Bas.

L’artiste prend le chemin de l’abstraction vers l’année 1937 et aborde cette nouvelle voie avec une série de gouaches réalisées entre 1938 et 1940. Il abandonne ainsi progressivement la figuration pour une peinture informelle. Lanskoy travaille la couleur, déclinant à l’infini sur sa toile un univers intime. Il dira : Je pense que c’est l’amour avec lequel on prend la couleur sur la palette et on la pose sur la toile qui réchauffe et illumine le tableau. Lanskoy peint en pâte avec une matière riche et généreuse, ses harmonies, très colorées, sont sensibles et vibrantes.

Une importante exposition de son œuvre est organisée à Paris en 1948 ; elle sera suivie par des expositions à Bruxelles, Londres, Lausanne, Zurich, New York, Berlin et ailleurs encore. Elles le font connaître et apprécier dans le monde entier.

A partir des années 50, parallèlement à sa peinture, André Lanskoy réalise des cartons pour la tapisserie, des illustrations d’ouvrages (« Journal d’un fou » de Gogol, etc.).

L’artiste a une importante œuvre sur papier, gouaches, collages, aimant à se servir de plusieurs médias créatifs sur un même support, lithographies. Il réalisera également des mosaïques.

Vers 1960, Lanskoy maîtrise totalement son expression abstraite. L’audience de sa peinture atteint la scène internationale, puisqu’il participe à des manifestations artistiques qui ont la réputation d’avoir été déterminantes pour la carrière de nombreux jeune artistes, notamment à l’International Exhibition of Contemporary Painting de Pittsburg et à la Documenta de Kassel.