Armand GUILLAUMIN

1841 (Paris) - 1927 (Orly)

Aucune oeuvre disponible en ce moment.

Biographie

Armand GUILLAUMIN
Probablement moins connu que certains peintres impressionnistes, Guillaumin fait pourtant partie de ce mouvement pictural dès son origine et sera le dernier survivant. Né à Paris dans une famille ouvrière récemment émigrée de Moulins, il travaille dans le magasin de son oncle à 15 ans tout en étudiant le dessin le soir. En 1860 il est embauché sur la ligne de chemin de fer Paris-Orléans, continuant à pratiquer le dessin pendant ses loisirs, avant d'étudier à l'Académie Suisse où il fait la connaissance de Cézanne et Pissarro, avec lesquels il restera toute sa vie en étroite collaboration et amitié.

Ne pouvant vivre de sa peinture, en 1868 après deux années sans travail, il obtint un emploi dans les Ponts et Chaussées,travaillant la nuit afin de pouvoir peindre la journée. Audébut des années 70, il travailla avec Pissarro à Pontoise, un village de cultivateurs à peine touché par l'industrialisation où celui-ci s'était établi, partageant avec lui l'amour du paysage et reprenant sa facture et sa composition picturale soigneusement ordonnée. Ils rendent alors souvent visite à Auversà Paul Gachet, médecin pratiquant à Paris dans un quartier ouvrier, socialiste, libre-penseur. Il y côtoie aussi Cézanne, venu s'installer à Pontoise en 1872 pour mieux suivre les instructions de son mentor Pissarro. Cézanne était très impressionné par le travail de Guilllaumin au point qu’il copia une toile représentant La Seine à Bercy (Kunsthalle à Hambourg). Il fit également son portrait intitulé Guillaumin au Pendu.

Guillaumin fait partie de lapremière exposition du groupe des impressionnistes en 1874 et expose à la plupart des suivantes, ainsi qu'au salon des Refusés. Dans les années 1890, sa peinture devient plus subjective, il commence à utiliser des couleurs très expressives, anticipant les fauves.

En 1892 il gagna à la Loterie Nationale, ce qui lui permit dès lors d'être indépendant sur le plan financier et de se concentrer sur sa peinture librement dans le Midi, en Auvergne et en Hollande. Sa découverte de Crozant dans la Creuse, où il vivra désormais, lui inspire des paysages où les ardeurs de l’été s’expriment dans une palette aux mauves et aux rouges éclatants, tandis que l’hiver les effets de givre se traduisent en rapports subtils et délicats. Une école de peinture, "l'Ecole de Crozant", y avait vu le jour dès 1864, qui connût ses heures de gloire entre les années 1890 et 1920. Le nom d'Armand Guillaumin y est aujourd'hui indissociablement lié.

Ses tableaux se distinguent par une vivacité de couleurs qui le font se rapprocher vers la fin de sa vie des fauves. Son pinceau puissant et le charme lyrique de ses paysages rappellent Van Gogh dont il était l’ami et avec lequel il a une affinité certaine. Les toiles de Guillaumin influencent notamment le jeune Matisse. Guillaumin mourut à l'âge de 86 ans fut le dernier survivant du groupe des Impressionnistes, dont il fut un des plus fidèle et loyal membre.