Georges MATHIEU

1921 (Boulogne-sur-mer) - 2012 (Boulogne-Billancourt)

The meaning of Meaning, 1957

The meaning of Meaning, 1957

Technique : huile sur toile

Dimensions : 97 x 162 cm

Prix : Contacter la galerie

Certificat du Comité Georges Mathieu

The meaning of Meaning, 1957

Biographie

Georges MATHIEU

Georges Mathieu est considéré comme l’un des pères de l’abstraction lyrique, qui inspira les peintres expressionnistes abstraits américains, notamment Jackson Pollock.

L’artiste ne se consacre que tardivement à la peinture, pendant la guerre, mais dès ses premières toiles, il exprime sa radicalité en écrasant directement la peinture sortie du tube sur le support. Fortement opposé à l’abstraction géométrique qui règne en maître en France au sortir de la guerre, Georges Mathieu organise à partir de 1947 une série de manifestations visant à promouvoir ce qu’il nomme l’Abstraction Lyrique, soit « une abstraction qui n’est pas enfermée dans les règles ou dans les dogmes, les canons de la beauté, une abstraction ouverte et libre ». Ce  style laisse libre cours au geste de l’artiste, qui, pour se mettre plus encore en danger, peint souvent en public.

L’artiste, que Malraux surnomma « le calligraphe occidental », réalise peu après de grandes toiles, et connaît un large succès au Japon. Dans les années 1960, Mathieu adopte une démarche dialectique, de contrôle permanent de l’improvisation, éliminant les accidents d’exécution, raisonnant la conception de la forme, recourant même à des mises en page au carreau. Cette nouvelle manière contrôlée aboutit à des peintures de petit format, composées, équilibrées, préconçues, aux éléments délibérément réfléchis.

A cette époque Mathieu comprend qu’il faut étendre son style à tous les aspects de la vie moderne, et se fait designer : il exécute des modèles de meubles et d’objets d’art, et sera également le créateur du premier logo d’Antenne 2. Au même moment, il s’attaque à un autre combat, celui de l’éducation, qu’il souhaite guidée non plus par la raison, mais par le sentiment. Il sera ainsi un membre actif de la Commission pour la réforme de l'enseignement artistique du ministère de l'Education nationale.