Henri MANGUIN

1874 (Paris) - 1949 (Saint Tropez)

Port de la Rochelle, 1924

Port de la Rochelle, 1924

Technique : Crayon aquarellé sur papier

Dimensions : 33,5cm x 43cm

Prix : Contacter la galerie

Certificat de Jean-Pierre Manguin

Port de la Rochelle, 1924

Biographie

Henri MANGUIN

En 1894, il rentre à l’école des Beaux-arts de Paris dans l’atelier de Gustave Moreau avec Marquet, Matisse, Camoin, Valtat, Rouault et se lie d’amitié avec eux.

En 1905 il découvre la Provence et séjourne chez Signac à Saint-Tropez qui devient son port d’attache tout en continuant de voyager à travers la France et en Italie. Il y rencontrera Edmond Cross. Dès 1907, il expose en Allemagne, à Moscou et Saint-Pétersbourg, Amérique du Nord et Amérique Latine.

Henri Manguin a surtout peint des figures féminines, des nus, des baigneuses, des paysages, une grande partie sur la côte méditerranéenne, et des natures mortes presque uniquement de fleurs. Qualifié par Apollinaire de ‘ peintre voluptueux ’ il ne peignit que les aspects les plus heureux du monde, reflet de sa propre joie de vivre.

Après de courts débuts marqués par la découverte de l’impressionnisme, des Nabis, puis de Cézanne, il commence à exposer au moment de l’éclatement du fauvisme auprès du public. Son tempérament le porte à utiliser des couleurs vives et exaltantes, et c’est tout naturellement qu’il se joignit au groupe des fauves dès 1905. Les violences du début du mouvement s’apaisant, Manguin atténue sa palette, soucieux ‘ d’harmoniser ’, selon son terme, l’ensemble de la composition, restant toutefois attaché aux colorations vives..