Jacques GERMAIN

1915 (Paris) - 2001 (Paris)

CompositionComposition, 1985Composition mauve

Composition

Technique : Huile sur toile

Dimensions : 82 x 100 cm.

Prix : Contacter la galerie

Composition, 1985

Technique : Huile sur toile

Dimensions : 116cm x 89cm

Prix : Contacter la galerie

Composition mauve

Technique : Huile sur toile

Dimensions : 116cm x 90cm

Prix : Contacter la galerie

CompositionComposition, 1985Composition mauve

Biographie

Jacques GERMAIN
"La peinture de Germain est de substance savoureuse et ses harmonies colorées sont d'une complexité symphonique et d'une vibrance tonale exceptionnelles. Jacques Germain représente, avec une clarté particulière, le concept impressionniste adapté à l'abstraction. Assurément, il est de la lignée de brillants aînés qui ont pour noms Ubac, Manessier, Bazaine ou Le Moal."                                                                                                                Roger Van Gindertael

Lorsque les premiers tableaux de l'école américaine furent présentés à Paris après-guerre, ceux qui les admirèrent n'eurent pas le sentiment d'assister à une révolution picturale très différente de celle qu'accomplissaient alors les abstraits lyriques français. Les moyens techniques étaient les mêmes : tâches, coulures, dégoulinades.

Entre 1945 et 1956, les partisans de l'art figuratif et les protagonistes de l'abstraction lyrique s'affrontaient en champ clôt. Place Vendôme, la galerie Drouin devint le centre du monde. Après une exposition dédiée à Wols, on y vit des œuvres de Manessier, Le Moal, Singier, puis de Roger Bissière. En février 1947, la galerie Lydia Contiouvrit avec une exposition consacrée à Hartung. En quelques mois, le public cultivé découvrit Atlan, Bryen, Michaux, Soulages, Schneider, Bazaine, Germain. En décembre 1947, la critique commença à parler d'abstraction lyrique.
Le Couvent des Cordeliers à Paris lui consacre une importante rétrospective en 1997.

Jacques Germain meurt en 2001. Son oeuvre sera légué à la Ligue contre le Cancer l'année suivante conformément à son souhait.

Aujourd'hui, les oeuvres de Germain font partie de nombreuses collections publiques et privées :  Musée d'Oslo, Musée des beaux-arts de Lille, Musée de Bergen, Musée de Brême, Musée de Lausanne, Musée National d'Art Moderne de la ville de Paris...